Interview de Jean-Marc Thoumelin : Directeur Général de Trend Micro France

Jean-Marc Thoumelin, Directeur Général de Trend Micro France

Bonjour Jean-Marc Thoumelin, pourriez-vous vous présenter ?

 

Je suis Directeur Général de Trend Micro France, Vice-Président pour la région Europe du Sud.
J’ai rejoint Trend Micro en Mai 2000, à l’âge de 34 ans, après avoir passé un peu plus de 4 ans chez Corporate software, devenu Insight depuis.
Trend Micro a su développer, au cours des derniers 25 ans,  une forte culture d’entreprise où chaque individu a la capacité de démontrer sa créativité, et d’exercer ses talents.
C’est une des rares entreprises à avoir au sein de ses membres exécutifs une “CCO”, Chef Culture Officer, Jenny Chang, aussi  cofondatrice de la société.

La France, l’Italie et l’Espagne regroupent presque 70 personnes, dont j’ai la responsabilité. C’est avec ces individus que chaque jour, j’exerce avec passion mon métier de dirigeant.
J’ai envie de donner à chacun d’entre eux la possibilité de s’épanouir et de grandir  de la même manière que Trend Micro m’en donne l’opportunité depuis maintenant plus de 13 ans !
Sans savoir ce qui se passera dans les prochaines années, Trend Micro restera une partie importante de ma carrière dans laquelle j’aurais pu partager chaque jour valeurs humaines et professionnelles.
Un seul mot d’ordre dicté par notre CEO, Eva Chen,  à l’ensemble des collaborateurs : “Be yourdelf! Be the best part of yourself!”

 

 

Quelles sont les menaces qui pèsent le plus sur les réseaux informatiques mondiaux ?

 

En matière de sécurité informatique, les années passent et … se cumulent ! En clair, le virus d’antan est toujours actif, mais aujourd’hui, ce sont de nouvelles menaces qui émergent, et selon deux axes.
Le premier est d’ordre technologique : c’est typiquement le cas des APT, les Advanced Persistent Threath, à savoir des menaces qui misent sur la technologie et les techniques d’ingénierie sociale pour contourner les outils de sécurité, gagner en furtivité et exfiltrer des données. Le second axe est celui des tendances, bien souvent issues de l’informatique professionnelle, et parmi lesquelles le Cloud Computing – et son pendant, la virtualisation des capacités serveur – ainsi que la consumérisation. Comment protéger les machines virtuelles ? Comment sécuriser les dispositifs mobiles personnels des collaborateurs dans le cadre de leur travail ?

 

Quelles sont les dernières innovations technologiques mises au point par Trend micro pour protéger les systèmes informatiques de ses clients ?

 

Nous travaillons précisément sur ces deux axes. Sur celui des tendances, nous proposons la solution Deep Security, parfaitement adaptée aux environnements virtualisés. La solution s’installe à l’échelle de l’hyperviseur, ce qui évite de la déployer sur chaque machine virtuelle. Bref une sécurité sans impact sur les performances. De son côté, notre solution Trend Micro Mobile Security a été adoptée par bon nombre d’entreprises pour sécuriser la tendance de la consumérisation. Enfin, face aux APT et aux attaques ciblées, nous apportons une réponse technologique avec Deep Discovery, outil capable détecter la présence et le comportement des APT. Cet outil est au cœur de notre nouvelle offre en matière de sécurité, qui vise à neutraliser les APT et les attaques ciblées.

 

Pourriez-vous nous présenter votre nouvelle offre en matière de Cyber-sécurité, qui vient notamment d’être présentée lors du dernier Forum International de la Cyber sécurité ?

 

Il s’agit d’une offre qui associe technologie et méthodologie. Elle s’articule autour de la solution Deep Discovery, mais la technologie n’est qu’une brique d’un large panel de services foncièrement novateurs. Pour la toute première fois dans notre métier, nous allons proposer aux grandes entreprises et aux CERT d’accéder aux ressources des Trend Labs, nos centres de recherche sur les menaces. L’idée est de permettre à chaque organisation de se former aux meilleures pratiques que nous avons développées en interne, de disposer d’une veille en temps réel pour identifier les menaces les plus récentes, ou encore de faire appel à un chercheur des Trend Labs pour bénéficier de son aide dans les opérations de restauration, dès identification d’une menace de type APT notamment. C’est avec de tels services qu’il est possible de garder une longueur d’avance sur des cybercriminels pourtant très véloces.

 

Quelle est votre place sur le marché de la sécurité informatique ? Etes-vous parmi les leaders ?

 

Nous comptons effectivement parmi les leaders mondiaux de la sécurité informatique, et ce statut est régulièrement confirmé par les rapports des analystes de marché. En France, c’est environ 60% des entreprises du CAC 40 qui utilisent une ou plusieurs solutions signées Trend Micro.

 

Pourriez-vous nous donner un exemple de grand compte que vous avez la charge de protéger ?

 

Tout à fait ! Nous collaborons étroitement avec le Ministère de la Défense en France pour sécuriser les réseaux fermés et ouverts de l’Armée. Dans le cadre cette mission, nous déployons notre solution de sécurité en environnement virtualisé pour protéger près de 9 000 machines virtuelles.

 

Quel serait votre mot de la fin pour nos lecteurs ?

 

Au début de chaque année, nous nous prêtons au jeu des oracles, en tentant de prédire les principales tendances de l’année. Et pour 2013, le constat est plutôt pessimiste face à des menaces, mobiles notamment, dont la croissance se poursuivra de manière exponentielle. En revanche, les bonnes pratiques de sécurité et le bon sens resteront nécessaires pour déjouer ces menaces. Ce qui, en soi, est une bonne nouvelle !


Propos recueillis par Laurent Amar

Partenaire
logo-club-decision-dsi
Evénements

Les événements du Club Décision DSI en vidéos et en photos

HelpDSI, le rse des dsi
HelpDSI, le rse des dsi
Notre Etude
Nos services
Nuage de Tag
Agenda

Les rencontres de l'innovation technologique

Jeudi 22 Novembre 2018

Jeudi 14 mars 2019

Jeudi 13 juin 2019

Mercredi 25 septembre 2019

Jeudi 28 Novembre 2019

En savoir plus
Votre Publicité Ici !