Microsoft s’attaque à la part de marché de Slack en France

11% des moyennes et grandes entreprises de l’Hexagone utilisent déjà l’app de team messaging du groupe. Celle-ci fusionnant avec Skype, sa part de marché devrait encore progresser.

En vue d’enrailler l’ascension de Slack, Microsoft a amorcé l’intégration de Skype for Business à sa propre solution de messagerie d’équipes Teams. Objectif de l’éditeur américain : faire à terme de celle-ci son produit phare en matière de communication unifiée. Le projet est bien avancé. Le service de téléphonie de Skype est désormais disponible dans Teams, tout comme son système de gestion des contacts. Reste encore à y introduire le support des téléréunions et conférences Skype en broadcast. Microsoft prévoit d’achever le chantier d’ici la fin de l’année (voir la feuille de route). Skype for Business bénéficiant d’une position écrasante sur le marché des messageries unifiées d’entreprise, son intégration à Teams pourrait à terme se traduire mécaniquement par une explosion de la part de marché de ce dernier. Ce qui ferait passer Slack au second plan.

Les premiers indicateurs démontrent que la stratégie fonctionne. Un an après le lancement de Teams, Microsoft revendique 200 000 organisations qui utilisent l’application dans le monde. Qu’en est-il en France ? Dans le cadre du dernier sondage JDN / Club Décision DSI, 11% des décideurs informatiques interrogés indiquent que leur organisation a recours à Teams comme outil de chat principal. Au sein de cette population, une petite moitié (45%) exploite d’ores et déjà la solution en combinaison avec Skype for Business.

Reste que 30% des organisations consultées font pour l’heure appel à Skype for Business sans pour autant avoir passé le pas vers Teams. Autant de clients de Microsoft qui pourraient être tentés par l’application de team messaging dans les mois ou années qui viennent. Pour ceux qui ne souhaiteraient pas prendre cette voie, le groupe continuera à commercialiser Skype Enterprise, la déclinaison de Skype taillée pour les déploiements en interne (celle-ci va d’ailleurs être rendue compatible avec Teams). En revanche, l’édition SaaS de Skype for Business devrait, elle, être abandonnée à terme.

La puissance commerciale d’Office 365

Teams étant proposé avec Office 365, Microsoft pourra en outre compter sur la base de clients de sa suite de productivité pour s’imposer face à Slack. Au niveau mondial, l’éditeur revendique pas moins de 135 millions d’utilisateurs professionnels actifs sur la plateforme. Toujours d’après les résultats du dernier sondage JDN / Club Décision DSI, près de 40% des moyennes et grandes entreprises basées en France ont déjà mis en œuvre la suite et 23% prévoient de la déployer à court ou moyen terme.

Méthodologie : ce sondage JDN / Club Décision DSI / IT Research a été réalisé en mars, avril et mai 2018 auprès de 394 directeurs des systèmes d’information, tous membres du Club Décision DSI. Ils travaillent pour des organisations (privées ou publiques) de taille moyenne ou grande, de 300 à 50 000 salariés, dans 20 secteurs d’activité.

Lire l’article sur journaldunet.com

Partenaire
logo-club-decision-dsi
Evénements

Les événements du Club Décision DSI en vidéos et en photos

HelpDSI, le rse des dsi
HelpDSI, le rse des dsi
Notre Etude
Nos services
Nuage de Tag
Agenda

Les rencontres de l'innovation technologique

Jeudi 08 mars 2018

Jeudi 14 juin 2018

Mercredi 26 septembre 2018

Jeudi 22 Novembre 2018

En savoir plus
Votre Publicité Ici !